GROUPES DE TRAVAIL NAPPC

GROUPES DE TRAVAIL NAPPC 2021-2022

Bee Friendly Farming – Promouvoir l’inscription au programme Bee Friendly Farming en collaborant avec des organismes agricoles privés et locaux qui soutiennent l’habitat à la ferme pour les pollinisateurs. Développer des relations avec des groupes d’agriculteurs et d’éleveurs à travers le pays, étendre le programme BFF Garden, et créer et mettre en œuvre un marketing public pour inciter les participants à rejoindre le programme.

Climate Change and Pollinators – Sensibiliser le public aux effets du changement climatique sur les plantes et les pollinisateurs et atténuer ces effets grâce à des programmes fondés sur la science, dans le but de maintenir les liens qui entretiennent les écosystèmes qui nous font vivre. Cela se fera par la création d’un livre blanc qui examine le consensus scientifique concernant les effets du changement climatique sur la santé et l’abondance des pollinisateurs. Une autre stratégie consiste à développer une campagne de sensibilisation du public sur les pollinisateurs et le changement climatique.

Honey Bee Health – Déterminer les recherches prioritaires et les critères d’évaluation pour les subventions 2023 pour la santé de l’abeille et élaborer un plan de commandite pour accroître le soutien et les partenariats pour la recherche sur la santé de l’abeille. Promouvoir l’application et le site Web BeeMD, et diffuser des informations sur cet outil en ligne dans la communauté apicole.

Imperiled Bombus Conservation – Ce groupe identifiera les besoins en matière de conservation et les priorités pour la promotion de la santé des bourdons (p. ex., programme de subventions pour la santé du bombus). Ce groupe fera la promotion du récent livre blanc sur les stocks propres décrivant l’état de la recherche sur le bourdon, identifiera les lacunes dans la recherche sur le bourdon et développera et diffusera les meilleures pratiques de gestion.

Lepidoptera – Déterminer les priorités et les sources de financement potentielles pour un programme de subventions de recherche sur les lépidoptères, y compris, mais sans s’y limiter, les monarques, les papillons bleus et les papillons à queue d’aronde. Étudier la possibilité de reproduire des programmes tels que le projet Swallowtail et le projet Wingspan dans l’ouest des États-Unis.

Pollinator Communications – Travailler à la création et au partage de campagnes de communication pertinentes, réfléchies, engageantes et porteuses d’espoir sur la situation critique des monarques et autres pollinisateurs et leur importance pour nos écosystèmes. L’objectif de ce groupe est de mettre en valeur le travail de la communauté des pollinisateurs dans son ensemble (y compris les autres groupes de travail de la NAPPC) et de sensibiliser le public à l’importance des pollinisateurs. Cela se fera par l’administration d’une enquête auprès du grand public qui espère préciser ce que les gens savent des pollinisateurs et de leurs efforts de conservation.

Pesticide Education – Déterminer comment l’enregistrement et la réglementation des pesticides peuvent être utilisés comme outil pour protéger et promouvoir la santé des pollinisateurs. Cela se fera par l’élaboration d’une campagne visant à accroître le signalement des incidents liés à la mort d’abeilles, en travaillant directement avec la National Association of State Departments of Agriculture pour diffuser les meilleures pratiques, et en s’engageant auprès des jardiniers, des propriétaires, des cultivateurs et des applicateurs de pesticides concernant l’utilisation des pesticides et les pollinisateurs.

Pollinator Habitat Installations – L’accent est mis sur tous les aspects des installations d’habitats pour pollinisateurs, y compris la préparation du terrain, l’installation et l’entretien dans divers paysages et géographies. L’objectif est de regrouper le matériel existant et d’identifier les lacunes dans les ressources techniques afin d’obtenir des informations facilement accessibles pour les gestionnaires des terres et le public. Ce groupe de travail développera et promouvra également des fiches de recettes de jardinage pour la Californie.

Pollinators on Managed Lands - Encourager les mesures incitatives en faveur de l’habitat des pollinisateurs dans les transports, les droits de passage des services publics et les paysages d’énergie renouvelable, y compris la sensibilisation et la reconnaissance des meilleures pratiques (p. ex., Prix NAPPC). Ce groupe trouvera et identifiera également les mélanges de semences les plus appropriés et les plus rentables pour les projets de restauration.

North American Collaboration – Élargir et améliorer la nature collaborative nord-américaine de la NAPPC. Réfléchir à la façon d’accroître la participation du Canada, du Mexique, des Premières nations et des territoires autochtones, de l’Amérique centrale et des Caraïbes. Travailler à la traduction de documents et soutenir les stratégies nord-américaines existantes pour les pollinisateurs. Ce groupe tentera d’accroître la participation à la NAPPC des régions et pays sous-représentés d’Amérique du Nord et d’explorer les méthodes permettant de rendre la conférence plus pertinente pour toutes les parties du continent.

GROUPES DE TRAVAIL PRÉCÉDENTS

Monarch - Identifier les priorités de conservation du monarque, les pratiques de gestion et les lacunes de la recherche pour promouvoir les populations du centre et de l’ouest. Mettre en avant les communications et l’engagement de larges parties prenantes pour protéger le papillon monarque, en accord avec le Monarch Joint Venture.

Selecting Plants for Pollinators - Explorer les pratiques favorables aux pollinisateurs pour la production de matériel végétal et l’accessibilité pour les consommateurs. Déterminer comment commercialiser les produits des groupes de travail précédents (brochure sur la sélection des plantes, fiches de recettes), identifier les publics cibles et établir des objectifs de diffusion.

Urban Pollinators – Développer les jardins pour pollinisateurs dans les zones urbaines et promouvoir les jardins sur les toits, les jardins communautaires et les plantations en bordure de route. Tenir compte des ordonnances des copropriétés et des autres quartiers et fournir des ressources aux propriétaires et aux apiculteurs d’arrière-cour. Faire participer les jeunes des zones urbaines aux programmes de jardins scolaires et aux activités scientifiques communautaires.

VOUS NE CONNAISSEZ PAS LA NAPPC? VEUILLEZ PRENDRE NOTE DE CE QUI SUIT :

Tout d’abord, l’accent est mis sur le travail des groupes de travail de la NAPPC, dont chacun a une charge spécifique convenue avant la conférence. Étant donné que le format des groupes de travail de la NAPPC est à l’origine de nombreuses réussites de la NAPPC, le comité directeur a déterminé que l’activité des groupes de travail est la plus grande priorité lorsque nous nous réunissons. Par conséquent, les groupes de travail se réuniront deux fois : une fois le mercredi et une fois le jeudi (ordre du jour). Au cours de ces deux séances, votre groupe de travail envisagera votre projet complet et travaillera sur les étapes pour y parvenir. On vous demandera de vous engager dans au moins un aspect de la réalisation de ce projet. L’idée est de diversifier les contributions, de mobiliser un impact maximal et de répartir le travail entre de nombreux participants. Vous serez encouragé à fixer des délais réalistes et, grâce à une communication et des efforts constants et collaboratifs, le groupe de travail réalisera sa mission.

Cette année, plus de 100 professionnels invités, issus de multiples disciplines, formeront la NAPPC. Tous les participants à la NAPPC ne partagent pas les mêmes perspectives et approches, mais lorsque nous nous réunissons en tant que collaboration NAPPC, nous mettons de côté les agendas personnels et organisationnels, nous respectons les différents points de vue et nous cherchons à trouver des points communs afin d’accroître les progrès à grande échelle pour les pollinisateurs. Vous verrez que nous avons des républicains et des démocrates, des scientifiques et des industriels, des représentants de l’agriculture et de l’environnement, du Mexique, du Canada, du Brésil, du Panama, de la Colombie, du Pérou et des États-Unis, qui travaillent côte à côte.

Votre contribution personnelle fera une énorme différence pour l’avenir de notre planète. En fait, cette collaboration reflète déjà un début très positif. Ensemble, ce rassemblement unique d’organisations du monde scientifique, associatif, gouvernemental et commercial aborde stratégiquement la question des pollinisateurs sur tous les fronts. Nous encourageons un public mondial à s’engager activement dans la conservation des pollinisateurs afin d’inculquer à la prochaine génération les principes des écosystèmes durables.